Au commencement Dieu créa le ciel et la terre

earthDans ma jeunesse tout « bon chrétien » devait croire que l’œuvre de création s’est achevée en l’espace de six jours (de 24 heures). Il n’est pas interdit encore aujourd’hui de le croire (Dieu aurait pu le faire !) mais cette conviction ne s’impose plus. Est-ce alors la « science » qui a gagné ? Au XIXe siècle les débats entre évolutionnistes et créationnistes étaient animés ! La science semblait s’opposer à la foi, ou la foi à la science. Il a fallu du temps pour que la science « conquérante » apprenne la modestie – la science n’explique pas tout ! Il a fallu du temps également pour que l’Eglise (ou les chrétiens) reconnaisse que la Bible n’a pas pour but de donner des explications scientifiques. Le message de la Bible est à chercher ailleurs.

Alors, enterrons la hache de guerre. A chacun son travail… et sa responsabilité. Que la science nous aide à comprendre les « comment » ; que la Bible nous révèle les « pourquoi ».

Pourquoi ? Voilà, en relisant ces lignes, la question qui m’a poursuivi. Nous nous trouvons, me semble-t-il, face à un double mystère. Pourquoi ce monde si merveilleux ? Depuis le microscopique jusqu’au macroscopique ce monde et son univers… nous coupent le souffle. Ce « merveilleux » trouverait-il sa source dans un Dieu créateur, dans un Dieu d’amour ? C’est ce que la Genèse nous invite à croire.

Et l’autre mystère ? Il s’agit encore d’une question : Pourquoi ce monde si laid ? Il y a 100 ans commençait la Grande Guerre et peu de temps après – il semble qu’on n’avait rien appris – 1939 ! Et cela ne s’arrête pas : la Corée du Nord, la Syrie, la République Centrafricaine… Mais faut-il aller si loin pour trouver la laideur ? Le serpent menteur dans le jardin avait promis : « Vous ne mourrez pas du tout ! Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux qui connaissent le bien et le mal. » L’homme et la femme l’ont cru ! Le résultat ? Nous ne le connaissons que trop bien.

 

À propos Clive Charlton

Clive Charlton est pasteur retraité de l'UEEL

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

error: Content is protected !!