Désherbage et jardinage : une parabole au sein de la parabole (Matthieu 13 : 5-7, 20-22)

jardinageUne vieille prairie naturelle commençait à être envahie par des chardons. Le traitement chimique est coûteux et demande un tas de conditions météorologiques à réunir à tel point que cette année je me suis résolue au désherbage manuel. Outil à la main, je passe chaque jour une heure ou deux dans ce pré. Voici quelques observations…
Les mauvaises herbes sont comme les péchés : elles se reproduisent facilement. On ne trouve jamais un chardon tout seul. On n’en trouve pas non plus là où il y a, par exemple, de la menthe sauvage. Certaines plantes ne s’accommodent pas entre elles. Peut-être faudrait-il multiplier la menthe pour chasser les chardons ? Que faudrait-il multiplier dans nos vies pour que les péchés s’y installent moins ?
Souvent, quand je coupe la racine d’un chardon, j’entends le ‘toc’ de l’outil sur un caillou. Les chardons se plaisent en terre caillouteuse, peu profonde. Les péchés se plaisent dans des vies chrétiennes pas très enracinées !
Et en plus : de notre potager, après des années, on sort encore des cailloux. C’est comme si, par magie, ils remontent à la surface. On les jette alors en tas, à côté, un tas qui monte ! Mais petit à petit on améliore la terre, à condition de bien vouloir s’abaisser, tirer les cailloux. Que faisons-nous pour ces personnes dans l’église, encore peu enracinées dans la foi, avec dans leur potager (leur vie) encore pleins de cailloux ? Savons-nous nous abaisser pour les aider à les sortir ou sommes-nous trop raides dans les bottes de notre jugement vite fait ? Une terre fertile demande des années de travail du jardinier. 
Une heure ou deux de désherbage m’ont donné à réfléchir… et m’ont permis (petit clin d’œil du Seigneur) de voir quatre biches, un vol d’oies sauvages, et d’entendre tomber les feuilles des arbres !

 

À propos Lucie Bardiau

Lucie Bardiau est membre de l'EEL de Bergerac

Un commentaire

  1. Prenel Georges

    J’ai beaucoup apprécier ce texte, merci Lucie ça peut servir dans tous les termes du sens.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

error: Content is protected !!