Happy !

906939_14792174 - smileyQui n’a pas entendu Pharrel Williams chanter ce tube planétaire ? Enfin quelqu’un qui est de bonne humeur ! Avouons que dans l’ambiance actuelle, inviter ainsi le monde à se réjouir est un peu anticonformiste, et là, sans le savoir, la chanson de Pharrel fait écho… aux paroles d’Esdras en Néhémie 8.10 ! 

« La joie de l’Eternel est votre force… Ne vous attristez pas ! ». En plein milieu de Jérusalem détruite, Esdras parle ici au peuple, après un exil qui l’a mis à terre. Osé ? Esdras sait que les sentiments de déprime, de désespoir, constituent de puissante forces négatives. Pour aller de l’avant, le peuple a besoin de se réjouir. Halte au pessimisme ! « L’Eternel ne désire pas de la part de son peuple une perpétuelle contrition et de constantes privations, mais il prend plaisir à le voir joyeux, en fête et solidaire » (Bible du Semeur).

C’est vrai que la joie donne une force extraordinaire. Pour Pharrel Williams, elle est « la vérité », une énergie qui vous pousse à danser et à voir la vie de façon positive. Pourquoi est-ce que « rien ne peut me décourager », chante Pharrel ? Parce que « je suis au top » et que « je suis heureux ! ». Comme sur la video, où les gens dansent comme on le fait quand personne ne nous voit, et que la joie déborde.
Très bien Pharrel, mais tu ne nous dis pas d’où vient ta joie, et c’est bien ça qui nous intéresse. Méthode Coué ? Pas chez Esdras en tout cas : seule compte la joie surnaturelle qui vient de l’Eternel. Ici, être joyeux est un acte de foi : il faut oser croire qu’avec Dieu, il y a de bonnes raisons de se réjouir. Par dessus tout, la joie de l’Eternel est un fruit de l’Esprit, promise à ceux qui entrent dans la présence de Dieu par Jésus-Christ.

Osons le croire, osons le vivre !

 

À propos Sylvain Guiton

Sylvain Guiton est pasteur à l’EEL de Lyon.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

error: Content is protected !!