Le chant du prophète – Méditations de l’Avent (2)

christmas lights 2Deuxième méditation de l’Avent, sur le thème des chants des exilés, proposée par Katie Badie, pasteure de l’UEEL et responsable du service biblique de la Fédération Protestante de France.

 

 

15 Du haut du ciel, regarde ;
de ta splendide demeure divine, vois ce qui nous arrive :
Que sont donc devenus ton amour si ardent,
ta vaillance au combat et tes sentiments de tendresse ?
Seigneur, ne t’es-tu pas retenu
de montrer ton affection à ton peuple ?
16 Car c’est toi qui es notre père,
Abraham, notre ancêtre, nous ignore,
et Jacob ne nous connaît pas ;
mais toi, Seigneur, tu es notre père,
toi qu’on nomme depuis toujours “notre Libérateur” .
17 Pourquoi, Seigneur, nous as-tu laissés
nous égarer loin de ta route,
et nous obstiner à rejeter ton autorité ?
Reviens, pour l’amour de nous
qui sommes tes serviteurs, le peuple qui est ta propriété.
18 Nous, le peuple qui t’est consacré,
n’avons pas eu bien longtemps la propriété du pays ;
ton saint temple a été piétiné par nos ennemis.
19 Il y a si longtemps que nous ne sommes plus
le peuple sur lequel tu règnes,
le peuple qui porte ton nom !
Ah ! si tu déchirais le ciel et si tu descendais !
Devant toi les montagnes seraient ébranlées !
(Esaïe 63.15-19) (Bible en Français Courant)

La période de l’Avent est un temps où nous pouvons prendre conscience de nouveau de la présence de Dieu avec nous en Christ, Emmanuel, celui qui est venu dans notre monde, mais aussi de son « absence » et de notre attente profonde du retour du Christ.

Nous sommes douloureusement conscients d’un sentiment d’attente de Dieu ce décembre 2015, face à des menaces et des défis multiples et aigus qui ébranlent nos certitudes et nos sécurités.

Les chants que les chrétiens chantent pendant l’Avent font écho aux chants (et cris) des prophètes de l’Ancien Testament qui se mettaient dans la brèche entre les promesses de Dieu et la réalité du monde. Ils attendaient la venue du Messie et la libération du peuple de Dieu, comme nous attendons le retour du Christ et la transformation du monde en son royaume.
Ô viens, Jésus, ô viens, Emmanuel,
Nous dévoiler le monde fraternel…

Dans notre texte, le prophète « voit » l’égarement du peuple de Dieu, signifié par son Exil. Dieu a pourtant promis sa bénédiction à Abraham et à sa descendance. Il lui a donné en héritage un pays ruisselant de lait et de miel. Dieu a établi son Nom au milieu son peuple par sa présence dans le temple. Mais maintenant, constate le prophète, ce peuple est sur les routes, dispersé, privé de son héritage, et le temple piétiné par ses ennemis.

Que reste-t-il au peuple ? Comment surmonter un tel drame ? Le prophète chante que ce n’est pas Abraham (l’ancêtre, le passé) qui peut rassembler et sauver le peuple, mais Dieu seul, celui qui est son vrai Père, celui qui l’aime, celui qui le libère depuis toujours. Ce n’est pas un retour au passé qui ouvrira l’avenir, mais un retour à Dieu. L’espérance n’est pas de rebâtir les ruines de notre héritage par notre propre force, mais de nous remettre à notre Père. Plus loin, le prophète exclame : « Et pourtant, Seigneur, c’est toi qui es notre Père. Nous sommes l’argile, et tu es le potier, tu nous as tous façonnés. » (Esaïe 64.7).

Ce serait compréhensible qu’un peuple agressé, ébranlé et qui prend conscience de sa vulnérabilité prône un retour aux valeurs de son passé et à son identité propre. Cependant, le chant des chrétiens ne devrait-il être plutôt « O Dieu, si tu déchirais le ciel, si tu descendais » là, maintenant ! C’est ce qu’il a déjà fait en Christ, ce qu’il fera encore (Marc 13.24-27), mais c’est toujours le cri du veilleur : « Viens ! ». O Dieu, viens nous rassembler. Notre Père, que ton règne vienne sur nous ! Notre libérateur, viens nous libérer ! Viens, Seigneur Jésus (Apocalypse 22.20) !

À propos Katie Badie

Katie Badie, pasteur de l'UEEL, est responsable du service biblique de la Fédération Protestante de France

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

error: Content is protected !!