Le grand chambardement – (4) Celui qui renverse l’inquiétude

Avent« Les jours viennent – déclaration du SEIGNEUR – où je réaliserai la parole de bonheur que j’ai dite sur la maison d’Israël et sur la maison de Juda.é (Jérmie 33.14)

Comment pourrions-nous traverser ce temps de l’Avent en faisant comme si… Comme si la qualité de la vie ne se dégradait pas, comme si le respect dû à chaque être humain ne se délitait pas. Notre monde semble de plus en plus soumis aux mensonges, aux contre-vérités, aux silences trompeurs, aux faux-semblants, aux miroirs aux alouettes. La justice ne peut s’exprimer que dans la vérité. Mais qui se soucie encore de la vérité là où règne l’émotion ? Ce qui était vrai hier ne le sera plus demain, et alors ? Le buzz est bien plus important que la réalité des faits. Comment savoir ce qui est vrai, comment savoir ce qui est faux ? Qui réduira nos marges d’inquiétudes ? Bien souvent celui ou celle qui maîtrisera l’art des propos rassurants en trompe-l’œil, en trompe cœur mais pour un temps, un temps seulement. Les discours de Dieu, eux, ne sont pas populistes, il ne cherche pas à se faire élire. Il sait bien, lui, les maux qui nous gangrènent et nous privent de vie. Il connait les vents qui nous emportent et les vagues qui nous ballottent. Puisqu’il n’est pas d’amour dans le mensonge, il nous parle avec vérité, de nos errances loin de lui, loin les uns des autres, loin de ce que nous sommes profondément. Et il nous adresse des paroles de bonheur, des promesses comme celle-ci. Les versets qui suivent annoncent la naissance d’un homme complètement différent, neuf, en qui culmineront la justice et l’équité, un dirigeant exemplaire et stimulant pour un peuple dans la désespérance. Dieu a promis et Dieu a accompli. Pour qui veut entendre et recevoir cette Bonne nouvelle, Jésus-Christ est la réalisation de cette parole de bonheur promise par Dieu d’abord aux juifs, puis à tous les autres hommes. Le Christ est en lui-même justice dans son acception la plus étendue.

L’Avent ne pourrait-il être un temps privilégié pour redécouvrir les paroles et les discours du Christ, en savourer la droiture, se mettre à l’écoute des vérités qui nous concernent, considérer les réponses qu’il suggère à nos inquiétudes, ses promesses en réponse à nos peurs ? Il respecte l’homme dans sa nature, restaure en lui le sens de sa valeur ajoutée dans la création, le situe dans une juste position au regard de Dieu comme de ses frères et sœurs en humanité, lui offre la possibilité de se tenir enfin debout, partenaire d’alliance avec Dieu et en marche à sa suite. Lui seul peut déverser en nous cette dynamique qui nous conduira de notre extrême indigence spirituelle autant que morale vers notre juste stature. Voilà le bonheur que Dieu a promis et rendu possible.

« Dieu n’est pas un homme pour mentir, il n’est pas un être humain pour avoir du regret. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas ? Ce qu’il a déclaré, ne le réalisera-t-il pas ? » (Nombres 23:19)

À propos Thierry Bulant

Thierry Bulant est pasteur de l'EEL d'Avignon

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

error: Content is protected !!