Le poids des mots…

3638770859_5Tu ne prendras pas le nom de l’Eternel, ton Dieu en vain ; car l’Eternel ne tiendra pas pour innocent celui qui prendra son nom en vain. (Exode 20:7)

 Prononcer

Cela veut-il dire qu’il ne faudrait jamais prononcer le nom de Dieu ? Il est vrai qu’avec le commandement précédent, c’est la seule interdiction qui comporte une menace. Dans le judaïsme, la peur de prendre le nom du Seigneur en vain a dissuadé les croyants de le prononcer, y compris dans la lecture du texte biblique : chaque fois qu’il apparaissait, on disait à la place (et on dit encore) : le Seigneur (en hébreu adonaï). si bien que, comme dans l’Ancien Testament hébreu les voyelles n’étaient pas écrites1, on n’a pas une vocalisation certifiée. Mais c’est plutôt dans les circonstances où ce nom est dit qu’il vaut mieux en chercher le sens.

La prononciation la plus probable du nom de Dieu (YHWH, dérivé du verbe HYH, être) est Yahvé (ainsi rendu dans la bible de Jérusalem). La moins probable est Jéhovah. Les versions TOB et « Français courant » l’ont rendu par le Seigneur ; la « Nouvelle bible Segond » a fait de même, se distinguant des versions Segond précédentes qui avaient choisi plutôt de le rendre par : l’Éternel (YHWH étant une forme qui dérive du verbe « être »)

En vain

En français, l’expression en vain évoque le vide, ou l’inutilité ; elle pousse à comprendre la prononciation interdite comme un emploi sans vrai motif, « sans y penser vraiment », comme dans ces exclamations assez courantes : mon Dieu ! ou bon Dieu ! Mais est-ce là l’intention première2 du texte ?

le troisième commandement vise en priorité l’emploi du nom de Dieu avec la conscience de tromper, comme par exemple dans un serment que l’on n’a pas l’intention de tenir

Peut-être encore évoquera-t-on l’implication du nom de Dieu dans un juron, sans que celui qui jure y pense vraiment… mais le mot traduit ici par en vain a souvent une connotation plus négative : il évoque la fausseté ou la tromperie, comme par exemple dans Dt. 5:203. Cette indication nous conduit à comprendre que le troisième commandement vise en priorité l’emploi du nom de Dieu avec la conscience de tromper, comme par exemple dans un serment que l’on n’a pas l’intention de tenir.

Le Nom

Mais d’autres pistes valent le détour. Chez les peuples de l’Antiquité, quand on voulait exercer un pouvoir sur la nature, il fallait, pensait-on, agir sur les divinités appropriées. On avait donc recours à des images (statues) ; on avait également recours aux paroles, aux formules d’incantations. Connaître le nom d’une divinité, et l’utiliser dans une formule, dans les bonnes conditions, c’était la possibilité d’exercer un pouvoir sur cette divinité. Si, comme nous pouvons le croire, Israël était continuellement tenté de retourner à toutes ces idolâtries, on comprend aisément que Dieu n’ait pas voulu qu’on le considère seulement comme… une divinité païenne4 que l’on invoque d’une manière vaine ou trompeuse.

Son Nom mérite mieux. En effet, dans la Bible, le nom exprime l’être de la personne nommée5. Connaître le nom de quelqu’un, c’est connaître cette personne. Celui de Dieu évoque sa nature, exprime sa présence, même invisible. Mais cette présence ne signifie pas que Dieu soit à notre service.

En fait, ici, toute utilisation du nom de Dieu à des fins personnelles est visée

Le poids des mots…

Si ce troisième commandement ne visait que des paroles prononcées à la légère, on comprend mal pourquoi une menace aussi forte pèserait sur quelques (?) écervelés.

En fait, ici, toute utilisation du nom de Dieu à des fins personnelles est visée : des faux serments au nom de Dieu6, pour se tirer d’affaire dans une confrontation ou la conclusion d’un accord ; des prières faites comme les païens7, qui imaginent un dieu à leur service, pour toutes les réussites (santé, examens, retour de l’être aimé…) ; ou encore par extension, des actes accomplis au Nom du Seigneur, et qui risquent de compromettre la crédibilité de l’Évangile (l’histoire de l’Église, même récente n’en manque pas).

 

Retrouvez l’ensemble de notre étude sur le Décalogue:

Une parole exigeante pour un peuple libre

Tu n’auras pas d’autres Dieux devant moi

 

1 Le texte doté de voyelles que nous connaissons (texte massorétique) a été fixé au 10e siècle.

2 Si c’était le cas, il faudrait assimiler à ces expressions dites « sans y penser », le grand nombre de fois dont certains font usage du mot Seigneur dans leurs prières

3 tu ne porteras pas de faux témoignage (9e commandement) : le mot rendu en Exode 20:7 (pour le nom du Seigneur) par en vain est rendu dans Deutéronome 5:20 par faux (pour le témoignage contre le prochain)

4 Alphonse Maillot « Le décalogue, une morale pour notre temps » pp. 62-ss (Les Bergers et les mages)

5 Juges 13:15-23 : les futurs parents de Samson ne connaîtront pas le mystère de l’Ange de l’Éternel : il refuse de leur donner son Nom.

6 De toute manière, pour les hébreux qui voulaient faire un serment, il fallait invoquer Dieu seul (Deutéronome 6:13)

7 Matthieu 6:7-8

À propos Marc Pons

Marc Pons est pasteur de l’EEL d’Aubagne.

Un commentaire

  1. Gabriel BOUR

    Amis des Femmes et des Hommes, qu en pensez vous:

    Yahvé est sujet à une interpétation que tous nous pouvons être amener à faire et rien que ce nom peut ouvrir sur la question :

    quel est le nom de Dieu? et par extension :
    Dieu a t_il plusieurs noms?
    Dieu a il un seul nom mais en tolère d autres?
    pour éviter de trop m aventurer seul dans ce questionnement je ferai juste quelques remarques
    Jehovah est obtenu par un outil de traduction qui s appelle étoffage ou l on rajoute des voyelles à un mot qui n en a pas dans un texte d origine
    ainsi Yavhé est plus littéral et Jehovah est plus étoffé pour correspondre à une langue d’arrivée.
    Mais quand Seigneur est employé tout le temps dans des prêches des fois je me demande de qui parle t on? de notre Créateur ou de son fils Jésus qui portent tout deux le titre de Seigneur.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

error: Content is protected !!