Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour …

loveSi comme la pomme est le fruit du pommier, la cerise celui du cerisier, l’amour est donc le fruit, produit par le Saint-Esprit ! Mais osons le dire franchement : avons-nous attendu d’avoir l’Esprit pour parler d’amour, aimer et être aimé ? Heureusement que même ceux qui n’ont pas le Saint-Esprit aiment !

Est-il possible de n’avoir jamais goûté à l’amour, ne serait-ce qu’une miette ? Nous le savons, l’amour est indispensable pour la vie de tout être humain. Comme la nourriture pour notre corps, ou l’air qu’on respire, il fait partie de nos besoins existentiels. Sans amour, on dépérit !

Alors on court après, tant on a besoin d’être aimé. On part à la recherche du grand amour, de celui qui peut transformer une vie, donner des ailes et surtout une raison d’exister. France Gall et bien d’autres ont crié leur besoin : « Comme j´ai besoin d’eau, comme j´ai besoin d´air, j´ai besoin d´amour… »

Où et comment trouver cet amour ?

Le fruit de l’Esprit, c’est l’amour… Pour les Éphésiens, Paul prie afin que la puissance de l’Esprit vienne fortifier l’être intérieur et lui révéler l’amour, l’amour de Dieu. Cet amour incomparable avec tout amour que l’être humain ait pu offrir. Un amour qui dépasse toute connaissance !

Nous le savons, l’amour est indispensable pour la vie de tout être humain

Je lui demande que, selon la richesse de sa gloire, il fortifie votre être intérieur par la puissance de son Esprit, et que le Christ habite dans vos cœurs par la foi. Je demande que vous soyez enracinés et solidement établis dans l’amour, pour être capables de comprendre, avec l’ensemble du peuple de Dieu, combien l’amour du Christ est large et long, haut et profond. Oui, puissiez-vous connaître son amour — bien qu’il surpasse toute connaissance — et être ainsi remplis de toute la richesse de Dieu. (Ep 3:16-18)

Seul le Saint-Esprit peut venir nous faire connaître toutes les dimensions de l’amour de Dieu. Nous ne pourrions le découvrir par notre propre raisonnement, ni en le comparant à ce que nous connaissons de l’amour humain. Il est d’une tout autre dimension : inconditionnel, inaltérable, inépuisable, pour tous et pour moi en particulier. Nos discours ne peuvent le décrire, c’est l’Esprit seul qui peut le révéler et en convaincre l’être humain.

Tu aimeras…

En Galates 5, Paul nous rappelle l’enseignement de Jésus : Car toute la loi se résume dans ce seul commandement : « Tu dois aimer ton prochain comme toi-même. » (v.14)

Tu aimeras… Un commandement incontournable. Impossible de l’occulter ou le remplacer par d’autres vertus. Tu aimeras… Oui, encore une fois, nous sommes placés devant cette exigence qui pourrait nous décourager et même nous écraser. Comment pourrions-nous aimer ?

1- Sans attente de réciprocité

 Jésus avait déjà interpellé ses disciples : Si vous aimez seulement ceux qui vous aiment, pourquoi vous attendre à recevoir une récompense de Dieu ? Même les collecteurs d’impôts en font autant ! Soyez donc parfaits, tout comme votre Père qui est au ciel est parfait. (Mt 5:46-48)

L’amour impossible devient alors amour cadeau, signe de notre appartenance au Dieu d’amour

Il est bien difficile d’aimer ceux qui ne nous aiment pas ! Comment répondre par l’amour à l’indifférence voir l’hostilité. Aimer ses ennemis, vouloir leur bien, et même y travailler ! Cette perfection exigée est-elle seulement possible ?

2- En toute liberté

L’amour inconditionnel consiste à accueillir l’autre et l’aimer tel qu’il est. Pour cela, l’amour exige d’accepter, de laisser à l’autre la liberté d’être lui-même, autre chose que ce que moi, je souhaiterais qu’il soit. Alors oui, cet amour nous oblige à nous laisser déranger, déséquilibrer par l’autre.

3- Un amour impossible ?

Un amour patient, plein de bonté, qui ne soit pas envieux, qui ne se vante pas, ne s’enfle pas d’orgueil, ne fait rien de malhonnête, ne cherche pas son intérêt, ne s’irrite pas, ne soupçonne pas le mal, ne se réjouit pas de l’injustice, mais qui se réjouit de la vérité ; un amour qui pardonne tout, croit tout, espère tout, supporte tout ! (1 Co 13:4-7). Ce texte souvent lu lors des mariages, fait rêver ou discrètement sourire…

4- Jusqu’à donner sa vie ?

Voici comment nous savons ce qu’est l’amour : Jésus-Christ a donné sa vie pour nous. Donc, nous aussi, nous devons être prêts à donner notre vie pour nos frères. (1 Jn 3:16) 

Comment un tel amour est possible ?

Dieu nous mène-t-il dans une impasse en nous ordonnant d’aimer ainsi ? L’amour est l’accomplissement de la Loi ! Nous sommes du coup au croisement de plusieurs chemins.

1 Corinthiens 13:4-7. Ce texte souvent lu lors des mariages, fait rêver ou discrètement sourire…

Je peux chercher à vivre cet amour par mes propres forces… pour finir certainement par me culpabiliser, me décourager ou m’épuiser. Il y a aussi ceux qui n’essaient même pas et concluent : c’est impossible !

Mais une autre voie s’ouvre devant moi, celle de la confiance en celui qui ordonne cet amour qui ne peut être produit par mes efforts ou ma piété. Dieu nous fait grâce, c’est sa présence en nous par l’Esprit qui produit cet amour, il nous le donne !

L’amour impossible devient alors amour cadeau, signe de notre appartenance au Dieu d’amour, témoignage efficace de sa grâce. Fruit à demander, à consommer, sans modération.

Vous pouvez retrouver la première étude de la série ici

 

À propos Jéma Taboyan

Jéma Taboyan est pasteur de l’EEL de Valence.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

error: Content is protected !!