Méditation pour l’Avent : Désir d’enfant – (1) Désir et pulsion (Genèse 38.6-19)

1208573_69660271Juda est un homme de pulsions. Elles vont le pousser à épouser un peu trop vite une cananéenne. Il lui fera trois fils. L’aîné prend aussi une étrangère : Tamar. Il meurt avant qu’elle ne lui donne d’héritier. Son frère Onan refuse d’en faire un à sa belle-sœur. Il meurt à son tour. Leur père Juda craint de perdre son dernier garçon. Il le garde à la maison et laisse sa belle-fille à la rue.

Tamar est une femme de désir. Celui-ci va l’inscrire dans l’attente et la patience. Face aux refus répétés que les hommes lui opposent, elle va saisir l’occasion pour que son désir devienne réalité. A l’instar du grand-père de son mari, elle se fait passer pour une autre. La femme Tamar va se faire désirer par Juda, l’homme esclave de sa libido.

La pulsion dit : « Je te veux », le désir lui répond : « Qu’est-ce que tu me donnes ? » Tamar désire un enfant, Judas a besoin d’une femme ! Sans le savoir il va lui donner ce qu’il lui avait refusé jusque-là. L’affaire est conclue : Juda fait son affaire !

Tamar reprend les habits de l’attente : neuf mois ! A la nouvelle de cette grossesse non désirée par Juda, il la condamne à mort séance tenante. L’homme de pulsion sème la mort autour de lui, alors que la femme de désir porte la vie. Jusqu’au moment où Juda reconnaîtra que le désir est plus juste que la pulsion.

Tamar donnera alors naissance à des jumeaux, consolation des deux fils morts de Juda. Quand le désir maîtrise la pulsion, la vie supplante la mort.

Depuis la première femme de l’humanité, des femmes vont attendre la venue de cet enfant tant désiré. Désirs qui se porteront sur leur mari, même si cela doit se faire dans la douleur ! Tamar est une femme de l’Avent. Dans un monde qui joue avec nos pulsions, le temps de l’avent nous invite à devenir des êtres de désir qui conçoivent l’attente : Oui, il vient bientôt !

 

À propos Philippe De Pol

Philippe de Pol est pasteur de l’EEL de Deuil-la-Barre.

2 plusieurs commentaires

  1. l’étude de la vie de Tamar est complétée avec celle de Juda! merci!

  2. merci pour ce message

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

error: Content is protected !!