Pourquoi Dieu n’a-t-il pas répondu à ma prière ?

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERACette question revient souvent, y compris chez ceux qui restent fermes dans leur foi personnelle. Elle n’est pas forcément prononcée avec amertume ou colère, mais la tristesse et la perplexité sont souvent sous-jacentes. A une question similaire posée par des juifs convertis du 1er siècle, Jacques avait répondu de manière assez abrupte : Vous demandez et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions (Jc 4.3). Et Jésus a lui-même un jour rétorqué aux fils de Zébédée : vous ne savez pas ce que vous demandez ! (Mt 20.22). Oui, il y a des prières auxquelles Dieu semble ne pas vouloir répondre. En tout cas, pas dans les termes avec lesquels nous les lui avons adressées. Et le plus difficile à accepter c’est que cela semble parfois se produire pour des requêtes légitimes et bien motivées ! Mais, cet apparent silence ne signifie pas que nos prières demeurent sans effet sur notre Seigneur, et sur le cours des événements. Car sans même que nous le sachions, Dieu lit au-delà de nos suppliques chacune de nos aspirations profondes et commence à y répondre !

Quelques-uns ont peut-être déjà joué au jeu des « pourquoi » qui consiste à remonter de motivation en motivation jusqu’aux intentions premières. « Pourquoi voulez-vous cet emploi ? Parce qu’il est doté d’une certaine autonomie et créativité ? Pourquoi recherchez-vous ces caractéristiques ? Parce qu’elles rendent le travail plus passionnant et me valorise davantage ? Pourquoi voulez-vous être valorisé ? Parce que … euh… j’ai besoin d’être aimé, etc. » Il parait qu’au bout du 4ème ou 5ème pourquoi on atteint les motivations premières de notre vie. Il convient d’accepter que Dieu réponde parfois à nos prières en remontant peu à peu dans l’échelle des pourquoi, et en cherchant à combler les aspirations de niveau supérieur !

Faut-il dans ces conditions s’arrêter de faire des prières simples, précises et terre à terre ? Surtout pas ! Car nos prières doivent être avant tout sincères et authentiques. Surtout pas ! Car Dieu a prévu de tout de manière de répondre à plusieurs d’entre elles de façon très concrète, ne serait-ce que pour nous encourager. Certainement pas, parce que Dieu se sert de chacune de nos prières comme d’un point d’appui pour intervenir dans notre monde et dans notre vie.

Le plus important finalement consiste à croire jusqu’au bout que la bonté et l’amour de Dieu auront les derniers mots, même quand parfois nous faisons face à un silence incompréhensible.

 

À propos Frédéric Sépari

Frédéric Sépari est pasteur de l'EEL de Lyon

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

error: Content is protected !!