Prière de … déposer !

160106-nn-best-10_bd52eb5ddf0ee63928dcf511af7dbdae.nbcnews-ux-1024-900Pour répondre à une demande d’informations je me suis récemment penchée sur l’origine de l’expression « déposer au pied de la croix ». Sous des apparences bibliques se cache une phrase qui semblerait nous inciter à venir abandonner au pied d’une croix virtuelle des soucis bien réels qui nous encombrent. Une sorte de « déchetterie » vertueuse qui nous éviterait de nous empoisonner l’existence tout en nous libérant d’un encombrant excédent.

Mais, et si je me trompe je ne demande qu’à être tirée de mon erreur, cette expression n’a rien de biblique. Pour tout vous dire elle me fait penser à la remarque d’une amie kiné se désespérant de voir certains de ses patients qui prétendaient déposer leur genou sur la table et revenir le chercher guéri un mois plus tard ! N’est-ce pas ce que nous essayons parfois de faire en voulant « déposer nos soucis au pied de la croix » ? N’espérons-nous pas en être délivrés de manière quasi-magique et sans investissement de notre part ?

Mes recherches sur l’origine de cette expression m’ont conduit vers une piste intéressante. Elle date de l’an 629 et de la reprise de la relique de la vraie croix aux Perses qui l’avaient dérobée lors de la prise de Jérusalem en 614. L’empereur Héraclius 1er voulut gravir le Calvaire en portant lui-même cette relique de la croix mais il en fut incapable tant qu’il ne se dépouilla pas de ses riches atours, devant accepter de se vêtir comme un pauvre pour y parvenir1.

Et si ce n’étaient pas nos soucis que nous étions invités à « déposer au pied de la croix », mais nos lourdeurs, nos orgueils, les possessions qui entravent notre marche ? Peut-être découvririons-nous au passage que ces fardeaux alimentent bon nombre de nos pesanteurs !

 

À propos Asuncion Calvo

Asuncion Calvo est membre de l’EEL de Paris-Alésia.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

error: Content is protected !!