Prière de… s’obstiner !

runIl en est de même en matière de pratique sportive qu’en matière de pratique spirituelle. Nous avons du mal à comprendre que pour atteindre certains buts il faut passer par la case « entraînement » qui rime parfois avec « acharnement ».

Nous aimerions atteindre très rapidement une pratique aisée et en ressentir les bénéfices dès les premiers exercices. Courbatures, fatigue, désenchantement nous guettent et, n’ayons pas peur des mots, l’ennui ou la distraction s’invitent rapidement à notre côté alors que nous nous étions promis de prendre du temps pour la prière ou la méditation.

Difficile de continuer alors que nous avons l’impression que nous ne sommes pas à la hauteur, pas assez spirituels ou que nous manquons de foi ! J’ai entendu récemment qualifier la foi d' » espérance obstinée  » et je me suis dit que nous ne prenons pas toujours la mesure de l’effort que nous nous devons de produire.

Car il nous en faut parfois de l’espérance pour continuer à prier pour qu’une situation qui ne cesse de se tordre se redresse enfin, ou pour nous tenir à la lecture de certains passages qui ne nous parlent pas, ou pour rester fidèle à notre assemblée alors que nous nous demandons si nous y avons toujours notre place ! L’obstination bornée nous enferme dans nos schémas mais l’espérance obstinée de la foi, elle, nous aide à traverser ces moments de friche et de doute et elle nous porte quand nous ne trouvons plus en nous les ressources pour avancer.

 

À propos Asuncion Calvo

Asuncion Calvo est membre de l’EEL de Paris-Alésia.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

error: Content is protected !!