« Que tout ce qui respire, loue le Seigneur » Ps 150.6

1013334_48782073 - silhouetteSi ce matin nous avons encore le souffle de vie en nous, alors cette invitation s’adresse directement à nous : Loue le Seigneur ! Voilà ce que nous avons à faire aujourd’hui et chaque jour où nous respirons encore.

Le livre des Psaumes, ce recueil de prières qui contient l’écho de luttes, de souffrances et de la foi qui triomphe du peuple de Dieu, se termine par ce Psaume 150 et cette invitation en particulier. Ces six petits versets contiennent dix fois l’invitation à louer le Seigneur. Le début du Psaume nous dit pourquoi le louer. D’abord pour ce qu’il est, sa puissance, sa grandeur mais aussi pour ce qu’il fait, ses exploits d’hier et d’aujourd’hui.

Qui doit le faire ? TOUT ce qui respire ! Tous ceux qui ont le souffle de vie en eux sont appelés à louer Dieu. Tout être humain de toutes nations, de toutes conditions. Ce souffle, nous le trouvons dès la création du monde, notre souffle de vie vient de celui que Dieu a insufflé en nous ! (Remarque : dans Genèse 2.7, il y a la même racine qu’en Ps 150.6). À nous alors de reconnaître que ce souffle de vie vient de Dieu lui-même. Notre existence, notre vie trouvent en Dieu la raison d’être ! C’est parce que Dieu l’a voulu qu’il y a eu vie, même en moi. Alors louons Dieu pour cela !

Si ma vie tire sa source de la volonté de Dieu, alors elle dépend aussi de Lui ! Elle lui appartient, elle est sous sa souveraine autorité.
Puisque je respire, alors ma vie sera pour Lui. Pratiquement, dans tout ce que je vis, tout ce que je fais, le louer est une invitation à honorer Dieu, lui rendre gloire. Il est la source de ma vie et le but ultime de mon existence.

 

À propos Jéma Taboyan

Jéma Taboyan est pasteur de l’EEL de Valence.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

error: Content is protected !!