Qui est aveugle ?

Bartimée« Ils arrivèrent à Jéricho. Et lorsque Jésus en sortit avec ses disciples et une assez grande foule, un mendiant aveugle, Bartimée, fils de Timée, était assis au bord du chemin. Il entendit que c’était Jésus de Nazareth et se mit à crier : Fils de David, Jésus, aie pitié de moi! Plusieurs lui faisaient des reproches pour le faire taire ; mais il criait d’autant plus : Fils de David, aie pitié de moi ! Jésus s’arrêta et dit : Appelez-le.
Ils appelèrent l’aveugle en lui disant : Prends courage, lève-toi, il t’appelle. L’aveugle jeta son manteau, se leva d’un bond et vint vers Jésus. Jésus prit la parole et lui dit : Que veux-tu que je te fasse ? Maître, lui dit l’aveugle, que je recouvre la vue. Et Jésus lui dit : Va, ta foi t’a sauvé. Aussitôt il recouvra la vue et se mit à suivre Jésus sur le chemin. » (Marc 10.46-52)

A l’époque de Jésus, un malade était considéré comme puni de Dieu. Comme le mendiant aveugle Bartimée… Les bien-pensants le voyaient à sa place : il était ce mendiant aveugle et assis au bord du chemin ! Aussi, ses cris ne sont pas raisonnables. Beaucoup le rabrouent pour le faire taire ! Aveuglée par cette pensée, la foule est aussi sourde aux appels de Bartimée !

Le mendiant aveugle sait faire pitié, c’est sa vie, son gagne pain… Il met toute son énergie à crier : « Aie pitié de moi ! » Et malgré la foule, Jésus l’entend et intervient : « Appelez-le ! » dit-il. Cette Parole du Christ crée un changement de perception car la foule fait preuve maintenant d’empathie. Elle encourage même Bartimée avant de reprendre la parole du Seigneur : « Courage, lève-toi, il t’appelle. »

Jésus lui demande : « que veux-tu que je te fasse ? » Bartimée ne souhaite plus faire pitié, sa demande est concrète : « fais que je recouvre la vue. » Et sa foi en Christ lui permet de recouvrer la vue. La foule elle aussi était aveuglée par l’image d’un Dieu punissant les humains. La guérison de Bartimée leur permet de voir, de réaliser la grâce divine manifestée par le Seigneur Jésus.

Aujourd’hui, nous entendons encore Jésus dire : « Appelez-le ! » Transmettre cet appel, c’est voir l’œuvre de Dieu chez l’autre. C’est aussi peut-être réaliser que j’étais aveuglé par mes idées…

Merci Seigneur Jésus pour ta Parole qui est bénédiction pour chacun de nous. Tu vois et entends ceux qui souffrent et tu nous fais participer à ton ministère. Donne-nous d’entendre ta Parole : « Appelez-le ». Renouvelle notre joie de voir d’autres se lever et suivre ton chemin.

À propos Philippe Widmer

Philippe Widmer est pasteur de l'EEL d'Ambérieu-en-Bugey

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

error: Content is protected !!